Surmonter le mal des transports avec ces 3 astuces

Si vous êtes sujet au mal des transports, j’ai une bonne nouvelle pour vous: non seulement vous pouvez prendre des mesures pour tenter de l’éviter mais en lisant cet article, vous allez pouvoir le vaincre pour de bon!

Surmonter le mal des transports avec ces 3 astucesLe mal des transports est causé par l’incohérence des données reçu par notre cerveau venant de notre perception visuelle et de notre oreille interne qui forment notre systèmes sensoriels. Par exemple, sur un bateau de croisière qui se déplace lentement nos yeux peuvent envoyer des informations indiquant à notre cerveau qu’on n’est pas en mouvement, mais notre système vestibulaire perçois le moindre de nos mouvements et communique de suite au cerveau qu’on l’est! Cette manque de cohérence et de synchronisme rend la tache difficile à notre cerveau et finalement il est emmené à traduire cette incohérence par une invasion de poison dans l’organisme. Le cerveau lance alors un programme pour tenter d’éjecter le poison hors de l’organisme, c’est pour cette raison que l’on vomit.

C’est vrais qu’il existe des médicaments qui nous aide à soulager le mal des transports mais si vous voulez le vaincre pour de bon, Voici 3 astuces toutes simples.

1- Prenez le contrôle de la situation

Lors de vos vacances à La Réunion, si vous voulez faire le tour de l’île pour découvrir sa beauté, trouvez la voiture qui vous convient ici. Maintenant que vous avez votre voiture sachez que ne pas être au volant lors de votre prochain voyage en voiture peut contribuer au mal des transports. En effet, le conducteur est moins susceptible d’être atteint par les malaises que peuvent causé le mal des transports que les passagers, vous savez pourquoi? Tout simplement parce que le cerveau d’un chauffeur utilise ses commandes motrices lui permettant de prévoir et donc d’anticiper le mouvement. Se mettre au volant évite la nausée. Et qu’en est-il des passagers? Si vous le pouvez essayer de vous asseoir devant pour vous permettre d’avoir d’avantage le contrôle et d’anticiper de ce fait les mouvements. Dans le cas où vous êtes obligé de vous asseoir à l’arrière, trouver des distractions pour soulager l’anxiété de ne pas avoir le contrôle de la situation. Cependant évitez de lire durant le trajet et ouvrez les fenêtres pour avoir une source d’air frais.

2- Diminuez votre consommation

Surveillez ce que vous mangez, buvez, et évitez de boire de l’alcool avant et pendant le trajet. Aussi, évitez de fumer et les aliments qui ne vous conviennent pas. Évitez les aliments trop gras, trop épicé, avec des

odeurs trop fortes. Cependant, il est important de savoir qu’il n’est pas conseillé de voyager avec le ventre vide. Prenez des aliments légers et si possible des gingembres ou des produits qui en contiennent.

3- Mettez vous à l’aise

Choisissez une place là où on ressent moins les mouvements. Dans un avion, la partie la plus calme et stable se trouve au milieu (dans le même plan que les ailes). Sur un bateau, ceux dans des cabines de niveau inférieures près du centre du bateau éprouvent généralement moins de mouvement que les passagers qui se trouvent dans les cabines plus haut ou extérieures. Ne coutoyez pas les personnes qui souffrent du mal des transports car voir ou entendre quelqu’un en parler peut parfois vous faire sentir malade.

Surmonter le mal des transports avec ces 3 astuces

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous appréciez ce blog? Faites passer le mot :)