Un permis d’exploitation pour les activités de restauration

Ouvrir un restaurant n’est pas une mince affaire. En plus des formalités administratives et les diverses préparations, il convient également de réfléchir sur l’idée de l’obtention de permis d’exploitation. Ceci est une formation indispensable pour toute personne qui projette d’ouvrir ou reprendre une activité commerciale dans la restauration et l’hôtellerie. Il concerne notamment les bars, les restaurants, les tables d’hôtes, les brasseries, les discothèques et bien d’autres encore (voir bmformaction.fr pour plus de détail).

L’importance de l’obtention d’un permis d’exploitation

La maîtrise des règles de la gastronomie est un facteur essentiel pour réussir dans la restauration. Mais, pour assurer la pérennité de votre activité, savoir servir les boissons compte énormément. Si vous envisagez de servir des boissons alcoolisées dans votre établissement, l’obtention d’une licence est nécessaire. Ceci implique le respect de l’hygiène alimentaire et de la salubrité. L’obtention d’une licence est conditionnée par une Formation au permis d’exploitation pendant laquelle, vous serez informé sur vos droits et obligations en matière d’activité de restauration. On vous apprendra également les règles d’hygiène et la prévention contre l’alcoolisme, ainsi que les divers enjeux de santé auxquels votre activité est attachée. En principe, la formation au permis d’exploitation consiste à servir l’alcool comme il se doit, selon les règlementations en vigueur.

Le type de licence à choisir

Il y a plusieurs types de licence à considérer pour exercer une activité de restauration en toute liberté, et cela doit être choisi en fonction du type de boisson que vous souhaitez servir dans votre établissement. On peut citer en premier la petite licence restaurant. Il s’agit d’une autorisation de servir des boissons sans alcool, des vins et bières en accompagnement des plats ou à emporter. Il y a également la grande licence restaurant qui regroupe tous types de boissons à savoir : la licence 1 pour les boissons fermentées, les licences 2 et 3 pour les vins, bières et autres boissons légèrement alcoolisées, et la licence 4 pour les rhums et les alcools distillés. Pour savoir quel type de licence est adapté à votre activité, vous pouvez participez à la formation au permis d’exploitation et avoir une idée sur la catégorie de restaurant où votre établissement se situe.

Un permis d’exploitation pour les activités de restauration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous appréciez ce blog? Faites passer le mot :)