A la rencontre d’un peuple hors du commun

Je suis anthropologue, passionnée par mon métier, et avide d’en apprendre autant que possible sur ces peuples dont on n’entend parler que rarement. Sur la base de ce critère, j’ai choisi de me rendre à Madagascar pour partir à la découverte d’une population et d’une nature d’exception.

A la rencontre d’un peuple hors du commun

Une tradition ancestrale encore d’actualité

De Madagascar et des Malgaches, je n’ai entendu que du bien. Et effectivement, dès que j’ai foulé le sol du pays, j’ai été accueillie par des sourires. Ces sourires sincères m’ont suivi dans tout mon périple à travers le pays. Ils étaient présents lorsque j’ai assisté à un « famadihana », cette cérémonie d’exhumation, occasion de festivités. J’y ai eu droit lorsque j’ai assisté à une circoncision commune, le « sambatra », une tradition de Mananjary, dans le sud est du pays. Et c’est encore entourée de sourires enchanteurs que je me suis installée pour assister au « savika », une corrida à la Malgache.

Un pays aux multiples attraits

Durant les préparatifs de mon voyage a Madagascar, j’ai eu le plaisir de constater que se rendre à Madagascar se révèle assez simple. Pour mon séjour d’un mois, je n’ai besoin que de mon passeport, le reste des formalités s’effectuant sur place. Je n’ai eu aucune difficulté à trouver un vol, puisque le pays est desservi par plusieurs compagnies aériennes.

La rencontre avec la population locale a été sublimée par le cadre dans lequel elle s’est passée. La nature verdoyante et les paysages époustouflants aussi bien sur la RN7, qui mène vers le sud, que ma route vers le nord, m’ont enchanté. Lors de ma halte à Isalo, j’ai eu l’impression d’être dans le Grand Canyon américain. Alors que me prélassais sur une plage de Sainte-Marie, je me suis dit que ce coin de Paradis n’a rien à envier aux plages des Baléares ou des Bahamas. Autant de beauté dans un seul pays, je me suis sentie comblée de ce voyage découverte de Madagascar.

A la rencontre d’un peuple hors du commun

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous appréciez ce blog? Faites passer le mot :)